• La Sélection, Tome 2Titre:
     La Sélection, Tome 2: L'Elite

      

    Auteur: Kiera Cass

     

    Genre: Romance  / Dystopie

     

    Résumé:
    La Sélection de 35 candidates s'est réduite comme peau de chagrin, et désormais l'Élite restante n'est plus composée que de 6 prétendantes. L'enjeu pour ces jeunes filles ? Convaincre le Prince Maxon, le Roi et la Reine ses parents, qu'elles sont les mieux à même de monter sur le trône d'Illéa, cette petite monarchie régie par un strict système de castes et déchirée par deux factions de rebelles qui veulent la faire tomber.
    Pour America Singer, la donne est encore plus compliquée : ses sentiments pour Maxon viennent se heurter à son amour d'enfance pour Aspen, garde royal qui hante les couloirs du palais, et à son sens aigu de la justice trop souvent déçu par les décisions royales... Entre intrigues de cour, dilemmes tragiques et loyautés divisées, America navigue à vue dans la tourmente, en quête de la décision qui changera à jamais sa vie...

     

    Mon avis:

    Pour ceux qui s'en souviennent le premier tome de cette trilogie ne m'avait pas particulièrement plu. J'aimais beaucoup le côté bachelor qui m'avait amusé dans le premier tome mais malheureusement le contexte de l'histoire pas trés bien travaillé m'avait beaucoup gêné. Le pire de tout étant l'annonce du triangle amoureux à la fin de La Sélection, et vous devez déjà le savoir si vous suivez mes chroniques je déteste les triangles amoureux! Néanmoins j'étais curieuse de découvrir la suite et je me suis immédiatement procuré le second tome. J'ai bien évidememnt fait le tour des avis sur internet et je ne peux que m'apercevoir que c'est un tome qui a connu son petit succés, adoré par la plupart. Malheureusement je n'en fais pas partie...

    L'Elite a été une lecture plus qu'éprouvante pour moi, j'ai trouvé ce livre tout simplement affligeant. Le problème repose essentiellement sur le triangle amoureux instoré à la fin de La Sélection, le tome premier. América est une vraie girouette, elle passe les 300 et quelques pages à hésiter entre Maxon et Aspen. Elle passe des bras de l'un à l'autre sans aucun scrupule en plus de ça, aprés tout si Maxon peut se payer le luxe de draguer plus d'une jeune fille, pourquoi ne ferait-elle pas de même?!

    Si j'avais trouvé qu'América avait de la jugeotte dans le premier tome, je la trouve maintenant complètment dénué d'intérêt et voir même carrément cruche. Elle n'est plus qu'une dinde parmis les autres, se pavanant avec ses belles robes tout en se prenant pour la plus intelligente, mais elle n'est même pas foutu de lire les signes qui sont quand même plus qu'évident que lui lance Maxon. Mais il faut dire aussi que Maxon ne se montre pas trés malin non plus, aprés tout c'est trés connu que lorsque on est amoureux d'une jeune fille la meilleure technique à opérer pour la séduire c'est bien evidemment de l'éviter à tout prix!

    Le jeu qu' America joue avec Maxon et Aspen n'a aucun sens, je n'ai même pas senti qu'elle était vraiment amoureuse, c'est plus un conflict d'intérêt qu'autre chose. Et ce jeu va durer pendant absolument tout le livre et subitment à la fin, on ne sait même pas pourquoi, tout d'un coup la balance panche plus d'un côté que de l'autre, elle en choisit un... Bon, au moins maintenant on devrait être débarassé du triangle amoureux, c'est déjà ça!

    Quand je disais qu'América se conduisait comme une vraie gourde, je ne parlais pas seulement par rapport au triangle amoureux. Pendant L'Elite on en apprend un peu plus, mais pas suffisament à mon goût, sur les révoltes, il y a notemment un mystère qui plane sur leurs intentions... Du moins ce mystère ne plane que pour América, vu que j'ai tout deviné dans le premier quart du livre et je ne suis pourtant pas particulièrement perspicasse, c'est juste évident! Tout se passe sous son nez mais elle n'est pas fichue de rasembler les pièces du puzzle (sauf quand biensure à la fin elle se réveille). En plus de ça, elle enchaîne les boulettes les plus stupides qu'on puisse imaginer du genre "on m'a conseillé fortement et même fait promettre de ne pas faire certaines choses... et si je le faisais en publique! en voilà une merveilleuse idée!", je ne peux pas en dire plus dessus parce que ce serait spoiler mais sérieusement, je me suis retrouvée à lever les yeux au ciel pendant ma lecture et dire tout haut "QUOI?! Mais t'es stupide ou quoi?!"... C'est exaspérant

    Et ne vous attendez pas à beaucoup d'action surtout, on nous a promis des révoltes à tout va et du danger mais que nenni mon cher, il y en a certes deux ou trois mais tellement peu intéressante qu'on se demande bien à quoi elles servent dans le déroulement de l'histoire. En plus de ça il n'y a aucun suspens, j'ai tout deviné à l'avance même son fameux choix entre Maxon est Aspen, c'est juste évident tout de même je n'ai jamais pensé une seule seconde qu'elle pourrait choisir l'autre... Il y avait même des choses que j'avais déjà deviné en lisant le premier tome, alors évidemment quand est venue le moment de la grande révélation ça ne m'a pas trop titillé, j'ai plutôt eu une réaction du genre "sans déconner?! ... il était temps que vous vous réveilliez mes cocos hein!"

    Je sais que beaucoup ont adoré ce tome, et je me dis que c'est surement le triangle amoureux qui vous a plu, et moi forcément comme je n'aime pas ça... C'était assez normal que je n'apprécie pas, mais il y a tout de même des triangles amoureux qui passent, plus subtils et surtout bien plus crédibles. Ici la romance est bien trop forcée et ça a duré bien trop longtemps à mon goût... L'intrigue est complètement mise de côté et tout tourne autour du nombril d'America et de ses sentiments qui ont une facheuse tendances à retourner leurs manches à chaque nouveau chapitre. 

    Au final, l'intrigue n'a pas avancé d'un chouya, ou  enfin si elle avancé mais d'exactement d'un chouya alors! J'ai vraiment ressenti une sensation de longueur dans ce livre, tout le triangle amoureux aurait trés bien pu se faire en quelques chapitres et ne pas prendre le livre entier. J'ai plus l'impression que ce tome sert d'introduction au troisième tellement il manque de substance. J'ai été extrèmement déçu, mais en même temps je me demande à quoi je pouvais bien m'attendre, après la fin du premier c'était évident dans quel sens la trilogie se dirigeait.... Néanmois je lirais le troisième, parce que déjà je n'aime pas ne pas finir ce que j'ai commencé, et surtout parce que finalement la fin pourrait annoncer quelque chose de bien plus intéressant pour la suite. Je ne perds donc pas espoir! 

    Ma note: ♥♥♥♥♥
    Une vrai catastrophe pour moi, je me suis ennuyée du début à la fin. Je ne peux que conseiller à celles qui comme moi n'aiment pas les triangles amoureux de passer leurs chemins. Néanmoins pour les autres ce tome pourrait tout de même vous plaire bien qu'il manque cruellement de substance et de bon sens.

    Pin It

    3 commentaires
  • http://img.livraddict.com/covers/72/72222/couv1189781.jpg

    Titre: La Sélection

     

    Auteur: Kiera Cass

     

    Genre: Jeunesse / Romance

     

    Résumé:

    35 candidates. 1 couronne. La compétition de leur vie. 
    Quand la dystopie rencontre le conte de fées ! 
    Dans un futur proche, les États-Unis et leur dette colossale ont été rachetés par la Chine. Des ruines est née Illeá, une petite monarchie repliée sur elle-même et régie par un système de castes. Face à la misère, des rebelles menacent la famille royale. Un jeu de télé-réalité pourrait bien changer la donne...
    Pour trente-cinq jeunes filles du royaume d'Illeá, la « Sélection » s'annonce comme l'opportunité de leur vie. L'unique chance pour elles de troquer un destin misérable contre une vie de paillettes. L'unique occasion d'habiter dans un palais et de conquérir le cœur du jeune Prince Maxon, l'héritier du trône. Mais pour America Singer, qui a été inscrite d'office à ce jeu par sa mère, être sélectionnée relève plutôt du cauchemar. Cela signifie renoncer à son amour interdit avec Aspen, un soldat de la caste inférieure ; quitter sa famille et entrer dans une compétition sans merci pour une couronne qu'elle ne désire pas ; et vivre dans un palais, cible de constantes attaques de rebelles...
    Puis America rencontre enfin le Prince. En chair et en os. Et tous les plans qu'elle avait échafaudés s'en trouvent bouleversés : l'existence dont elle rêvait avec Aspen supportera-t-elle la comparaison face à cet avenir qu'elle n'aurait jamais osé imaginer ?

     

    Mon avis:

     

    Encore un livre que tout le monde a déjà lu, déjà chroniqué, oui oui je sais je suis lente! Mais voilà, j'aime aller à mon rythme! Tout le monde parlait de La Sélection, je voulais attendre que tout ça se calme un peu pour pouvoir le commencer sans être influencée par le mouvement de masse. Au final j'ai attendu tellement longtemps pour le lire que j'avais oublié de quoi ça parlait, et j'ai fait exprès de ne pas lire le résumé en 4ème de couverture avant de le lire, pour pouvoir le découvrir complètement, sans idées toutes faites. :)

     

    Donc tout ce que je savais c'était qu'il y avait un espèce de monde dystopique, et une "sélection" durant laquelle plusieurs filles allaient se retrouver dans un château et attendre que le Prince choisisse l'une d'ente-elle pour devenir sa femme, la future Reine. Ca m'a tout de suite fait penser aux télé réalités genre Le Bachelor (il me semble que ça s'appelait comme ça, mais je suis plus sure...), compétition durant la quelle une vingtaine de filles devaient se disputer les faveurs du Bachelor et devenir sa bachelorette. Faut avouer que la resemblance est là quand même... Mais je me disais, aprés tout pourquoi pas! Et je me suis lancée.

     

    J'ai lu celui-là en 2 jours je crois, c'était plutôt rapide donc j'avoue que j'ai quand même pas mal apprécié. :) Sur le moment quand j'ai refermé le bouquin, je me disais "ouai j'aime bien! C'est chouette!". Mais plus j'y pensais, plus je relevais des détails qui me dérangeaient, et à la fin j'ai bien du admettre que finalement c'était pas si chouette que ça....

     

    Bon déjà le 1er truc qui m'a vraiment gênée, le prénom de l'héroïne... America. Sérieux? Je crois que comme prénom patriot-cucu on pouvait pas trouver mieux! America quoi! C'est juste ridicule, je sais que il n'y a plus d'Amérique, que ça a été détruit et tout, et que les USA portent un nouveau nom. Mais quand même! C'est comme si j'appelais un de mes personnages Vive-La-France... Ce prénom m'a fait buggé pendant tout le livre, impossible pour moi de le prendre au sérieux! A chaque fois que je le croisais je faisais comme-ci la fille s'appelait pas comme comme ça, d'ailleur je l'ai baptisé Amy! Voilà! XD

     

    J'aime déjà pas trop quand les auteurs cherchent absolument à donner des prénoms bizarres à leurs personnages, mais si en plus c'est pour un faire un symbole patriotique si peu subtil... C'est comme dans Spider Man, quand il passe devant le drapeau Americain, c'est exactement le genre d'attitude dont j'ai horreur! Le pire c'est qu'à un moment donné, la America elle explique pourquoi ses parents l'ont appelé comme ça. Et là franchement, on a vraiment touché le fond...." Alors oui quand j'étais dans le ventre de ma maman, je donnais beaucoup de coups de pieds, alors elle m'a appelé comme ce pays qui Jadis était fort et blablah".... Enfin bref! J'aurais jamais cru qu'un prénom puisse me gêner autant mais voilà c'est ainsi! 

     

    Sinon, on sent quand même que l'auteur ne maîtrise pas à fond le domaine de la dystopie... Enfin il manque des élements, c'est un peu creux. Et finalement c'est même pas sure que ce soit une dystopie vu que tout le monde à l'air satisfait de la situation actuelle! Les dirigeants du pays sont beaux et tous gentils, même si il y a des pauvres, au final la grande majorité des gens vivent avec suffisament de nourritures et un toit sur leur tête. Alors où est la dystopie là dedans? Même la sélection en elle-même n'est pas obligatoire puisque les jeunes filles choisissent de participer ou pas, au début je pensais que American (berk) serait entraîné là-dedans contre son grés, mais non elle a choisi d'y être! Elle s'en plaind mais au final c'est elle qui a fait le choix de participer. Alors certes, apparemment il y a des gens qui sont pas contents et ils attaquent le château, mais vu comment ils sont décrits (comme des sauvages en aillons) je doute qu'il s'agisse d'une espèce de rébellion pour le meilleur mais juste des "méchants" plantés là pour la simple et bonne raison qu'il faut bien qu'il y ait des méchants dans l'histoire. 

     

    L'histoire des "castes" est bizarre aussi, en gros tu né dans une caste, tu en es prisonnière (en tant que femme) jusqu'au jour de ton mariage, là tu intègrera la caste de ton époux. Il me semble qu'il y en a 7 ou 8, la 1ère étant la famille royale, et la dernière les espèces de sauvages qui agressent le château. Tout ça c'est un peu flou, mais j'ai l'espoir que la suite nous donnera plus de détails.

     

    Autrement, je suis trés déçu par un point, c'est le triangle amoureux. J'ai HORREUR des triangles amoureux, autant des fois ils peuvent être bien gérés, mais d'autres... Ici le triangle amoureux n'est flagrant que vers la fin du tome. J'étais d'ailleurs trés contente qu'on ne s'interesse que à Maxon et America(ca), mais là BADABOUM un 2ème garçon arrive dont ne sait trop où prétextant la coïncidence, et madame ne sait plus où donner de la tête! Berk.... Ce qui m'énerve c'est que j'aimais bien Maxon! Pour une fois c'était pas le gros stéréotype du mec Badass, froid mais au coeur tendre, au contraire Maxon est honnête avec nous dés le début et je me suis beaucoup attaché à lui. La perspective qu'il risque d'être devancé par l'autre boulet là m'énerve! Et j'ai peur que le 2ème tome ne tourne qu'autour de ça... J'espère que non. :(

    On est avec toi Maxon!

     

    America ne me gène pas trop, ses reactions sont plutot compréhensives tout le long du roman, et j'ai plutôt bien réussi à m'attacher à elle ainsi qu'à me voir à travers elle. C'est vraiment à la fin que tout bascule. Et j'espère vraiment que le 2ème tome apportera plus que ça....

     

    Ma note: ♥♥

    Ca aurait pu devenir facilement un coup de coeur si seulement le contexte n'était pas si mal préparé et si seulement le dénouement final était autre. 

    Pin It

    votre commentaire
  • http://img.livraddict.com/covers/39/39297/couv27560218.jpg

    Titre: The Chemical Garden, Tome 1: Wither

     

    Auteur: Lauren DeStefano

     

    Genre: Science-Fiction / Jeunesse / Dystopie

     

    Résumé:

    Que faire de sa vie quand on connaît la date exacte de sa mort ?
    Les scientifiques ont créé des enfants génétiquement parfaits, immunisés contre toutes les maladies. L'humanité a cru voir son avenir assuré...jusqu'au jour où le verdict accablant est tombé. Ces jeunes gens ont une espérance de vie incroyablement courte : 25 ans pour les hommes, 20 ans pour les femmes, sans exception. Dans ce monde désolé, des jeunes filles sont kidnappées et contraintes à des mariages polygames pour la survie de l'espèce.
    Rhine, âgée de seize ans, a été enlevée de force à son frère. Elle se réveille enfermée dans une prison dorée, un manoir où des serviteurs veillent à ses moindres désirs. Malgré l'amour sincère de son mari et la confiance qui s'instaure petit à petit avec ses sœurs épouses, Rhine n'a qu'une idée en tête : s'enfuir de cet endroit.

     

    VO

     

    Mon avis:

     

    Pour Wither, livre que j'ai reçu pour mon anniversaire en juin l'année dernière, j'avais tout d'abord craqué pour sa couverture comme presque tout le monde mais une fois que je l'ai reçu j'ai commencé à me demandé si j'avais bien fait. Aprés lecture du résumé j'ai eu trés peur d'être déçue! Parce que oui c'était une dystopie de plus et entre le temps où je l'ai ajouté dans ma wishlist et le jour où je l'ai reçu (environs 3-4 mois plus tard) ma vision des dystopies avait quelques peu changée! Je commençais même à en avoir marre de toutes ces dystopies qui fleurissaient de partout. Alors, naturellement, j'ai boudé Wither pendant pas mal de mois... Au point que le jour où je me suis finallement décidée à tout de même lui donner sa chance, j'avais oublié de quoi ça parlait.

     

    En général quand j'ajoute un livre à ma wishlist c'est aprés avoir passé pas mal de temps à lire de nombreuses critiques, histoire d'être plus ou moins sûre que ça me plaise, mais pour le coup quand j'ai commencé à lire Wither j'avais totalement oublié tout ça! Je me souvenais vaguement d'une histoire de dystopie où les gens mourraient une fois leur vingtième anniversaire atteint, mais c'était tout! 

     

    Alors quand je me suis lancée dedans, je n'avais plus aucun préjugés, et je me suis laissée porter par l'histoire,allant de surprise en surprise au fur et à mesure que je la découvrait.

     

    Et ben je peux vous dire que c'est une de mes meilleures lectures de l'année! Je crois que la meilleure façon de lire un livre c'est de le faire sans avoir lu ni résumé, ni aucune critique. En gros il faut y aller la tête la première en se disant ça passe ou ça casse! Ca a été un réel plaisir de tout découvrir dés la 1ere page! J'ai toujours pensé que les résumés en disaient beaucoup trop, et ça ne s'arrange pas avec le temps, c'est la même chose pour les bandes annonces de films d'ailleurs. On nous en dit trop. J'ai envie de dire aux maisons d'éditions, s'il-vous-plait, moins de détails dans vos résumés, laissez nous le plaisir de découvrir la trame de l'histoire par nous-même! Mais je doute qu'on l'écoute :p

     

    Donc pour en revenir au livre en lui-même, je l'ai tout simplement adoré! Je l'ai commencé un soir et je ne pouvais plus le lacher. Le style d'écriture, les personnages, les nombreuses et magnifiques descriptions, la trame, TOUT m'a plu dans ce livre! Et ce que j'ai apprécié par dessus tout c'est sa froideur, ses passages sombres, dans Wither on n'a pas peur de vous dire que oui oui la vie n'est pas toujours rose pour la gente féminine et que les viols, abus sexuels et autres sont loin d'être rares. Wither peut choquer, pas par ses propos, mais par ce qu'il dénnonce: mariage forcé, pédophilie, prostitution, il y a de quoi vous retourner la tête et vous faire réfléchir sur pas mal de trucs. Lauren DeStefano ne nous ménage pas, et c'est bien ça qui me plait dans son roman. 

     

    Je ne vais pas en dire plus, j'ai envie de vous laisser découvrir l'histoire tout comme moi je l'ai découverte :)

     

    Ma note: ♥♥

    Coup de coeur bien entendu :) Je suis heureuse de cette lecture "à l'aveugle" si je peux dire, et je ne peux que vous encourager à faire de même. Le 2ème tome est déjà dans ma PAL et je peux vous dire que j'ai hate de m'y mettre! ^^

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique