• Chroniques de la Fin du Monde, Tome 3

    Titre: Chroniques de la Fin du Monde, Tome 3: Les Survivants

      

    Auteur: Susan Beth Pfeffer

     

    Genre: Science Fiction  / Jeunesse

     

    Résumé:
    Cela fait maintenant un an qu'un astéroïde a percuté la Lune et provoqué un bouleversement climatique sans précédent. Dans un monde ou tout s'écroule, Miranda tombe pourtant éperdument amoureuse d'Alex, qu'elle vient de rencontrer. Mais une terrible tornade approche : les deux jeunes gens parviendront-ils à s'aimer dans un tel chaos ? Leurs destins sont en suspens...

     

     

     

    Dark Kings, Tome 0,1

     

    Mon avis:

    Une année s'est écoulée depuis qu'un astéroïde a percuté la lune de plein fouet et l'a décroché de son orbite. Dans ce dernier tome, qui vient clore la trilogie, nous rejoignons une fois de plus Miranda, héroïne du premier, qui sera trés vite accompagnée par nulle autre que Alex, dont nous avons suivi les aventures dans le second tome. 

    Une fois de plus nous changeons de narrateur pour re-trouver le journal intime de Miranda, si elle m'avait manqué dans le second tome je m'étais finalement habituée à suivre les pensés d'Alex et ce boulversement dans la narration m'a un peu perturbé, cependant il reste trés intéressant. Même si nous ne suivons pas les pensés de Alex il n'est pas bien compliqué de les deviner, aprés tout nous l'avons accompagné pendant un tome entier et chacune des décisions qu'il va prendre dans ce tome nous pouvons de manière générale les comprendre mieux que Miranda elle-même, qui n'a pas assisté comme nous au cauchemard qu'il a vécu à New York. 

    J'ai une fois de plus adoré ce tome, cependant je dois avouer que je me suis détachée progressivement des personnages. On retrouve pourtant tous ceux que l'ont a pu suivre depuis le début de la série et le caractère familiale est encore plus renforcé puisque l'on parle encore plus ici de partage et de sacrifice de sois pour les autres. Mais de la même manière, ce "partage" me semble un peu mal placé, aprés un an de galère pour se nourrir et se protéger j'ai trouvé ça un peu gros que Miranda et sa bande accepte aussi facilement que toute une tripoté d'inconnu s'installe chez eux en profitant allègrement de leurs maigres réserves. Certes le message est clair: il faut aider son prochain. Seulement pendant deux tomes nos héros n'ont fait que se conduir en "égoïstes" envers les autres, ce que l'on peut comprendre vu la situation, et là tout d'un coup ils accueillent près de dix personnes, dont la pluspart leur sont complètement inconnus, et cela ne pose aucun problème, ou au contraire si mais de manière bien trop légère. N'ont-ils rien appris pendant ces douze mois de galère? On fini tout de même à se faire à l'idée que ça ne dérange personne et on en vient même à s'attacher à ces nouveaux personnages. 

    Malgré le changement de narrateur, le fil de l'histoire poursui son cours de manière fluide, comme dans les deux tomes précédents il est question de survie, recherche de vivres, et amélioration du comfort familiale. Finalement il y a peu de choses qui diffèrent entre ce tome et ses prédécesseurs, hormis l'histoire d'amour entre Miranda et Alex.

    Aprés avoir fait le tour des critiques sur Goodreads, j'ai vu que beaucoup de personnes avaient jugé cette histoire d'amour peu crédible et bien trop rapide et naïve. C'est vrai que Miranda et Alex se promettent vite un amour éternel et sans faille mais si on se place dans le contexte je trouve ça assez logique. Il faut prendre en compte que Alex et Miranda font parti d'une communauté de survivants pour le moins minime, ils n'ont pas le luxe de se dire "je trouverais mieux ailleurs, j'ai la vie devant moi pour trouver le prince charmant!". Ils vivent au jour le jour et ne peuvent pas se permettre de se projeter dans le futur, alors biensure quand ils se croisent ils saisissent ce qui pourrait bien être pour eux leur première et dernière chance de vivre l'amour. Peut être que si ils s'étaient rencontrés dans d'autres circonstances jamais ils n'auraient eu de tels sentiments l'un pour l'autre, et biensure ils ne seraient pas autant promis au bout de quelques jours mais dans ce contexte précis ça porte tout son sens. C'est du moins mon avis.

    De manière générale au fil que les prersonnages continuent d'évoluer, l'ambiance devient de plus en plus sombre et la conclusion finale, qui a déplu à tant, m'a semblé au contraire trés pertinente mais je n'en dirais pas plus pour ne pas risque de spoiler.

    Donc une fois de plus un trés bon tome même si on peut resentir un léger essouflement "comme du beurre qu'on aurait étalé sur une tartine trop grande" mais je l'ai tout de même adoré et dévoré une fois de plus d'une seule traite. La série se fini en beauté, même si certains lui reprochent une fin trop pessimiste qui me semble pourtant plus crédible qu'un vulgaire Happy Ending. 

     Ma note: ♥♥♥♥♥
    Et encore un coup de coeur! Une série à ne pas manquer si on veut se lancer dans le genre, lancez-vous! :)

     

    Dans la même série j'ai aussi chroniqué:

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Chroniques de la Fin du Monde, Tome 2

    Titre: Chroniques de la Fin du Monde, Tome 2: L'Exil

      

    Auteur: Susan Beth Pfeffer

     

    Genre: Science Fiction  / Jeunesse

     

    Résumé:
    Lorsqu'un astéroïde percute violemment la Lune, semant le chaos dans le monde entier, Alex Morales se retrouve seul avec ses deux sœurs.

    Il n'a pas dix-huit ans et doit se débrouiller dans New York, envahie par les flots. Pour chercher ses parents disparus, trouver de quoi manger, de quoi se chauffer, et simplement pour survivre, Alex sera amené à faire des choix qui changeront son destin à jamais.

     

     

    Dark Kings, Tome 0,1

     

     

    Mon avis:

    Aprés un premier tome plus que prométeur j'ai décidé d'enchainer directement avec le deuxième. Si dans Au Commencement on suivait l'histoire de la jeune Miranda et de sa famille dans une petite ville perdu du Sud des Etats Unis, ici nous suivons Alex, jeune adolescent de 17 ans, et de ses deux petites soeurs. On reprend l'histoire du début, au moment de l'impact de la météorite sur la lune, et re-découvrons la tragédie du point de vue de New York (si on se rappelle bien, dans le premier tome on nous avait annoncé que la ville entière de new York avait été submergée par les eaux). 

    Je dois avouer qu'il était assez frustrant au début de tout recommencer en suivant d'autres personnages qui nous sont complètement inconnus. Mais malgré tout l'auteur a reussi à éviter un sentiment de déjà-vu chez le lecteur, les faits se déroulent de manière complètement différente. Nos nouveaux héros sont loins d'être aussi préparés à une telle catastrophe comme c'était le cas pour la famille de Miranda, de plus ici les adolescents sont laissés seuls à eux-mêmes dés le début, alors que Miranda, elle, est entourée tout le long par des adultes (avec sa famille presque au complet), l'ambiance et la situation sont assez différentes, suffisament en tout cas pour ne pas ennuyer le lecteur

    Malgré que l'on suive exclusivement des "enfants" dans ce tome, les thèmes sont beaucoup plus adultes et dures, par exemple on y fait souvent allusion à la prostitution, au dépouillage de cadavres voir même au canibalisme. New York étant une ville beaucoup plus grande que celle où Miranda vit (je ne sais plus son nom), les évènements sont vécus différament. Il y a une vraie guerre pour la survie, et il ne s'agit pas seulement de trouver de la nourriture mais aussi de se défendre de la population de New York plus que prête à tout pour survivre. 

    L'histoire n'est plus narrée comme un journal intime mais reste à la 1ère personne. Nous suivons tout du point de vue du narrateur Alex. Et même si il m'a été plus difficle pour moi de m'identifier à lui comme je l'avais fait avec Miranda, au fil des pages on en vient à s'y attacher. En tant qu'aîné il est devenu responsable de ses deux jeunes soeurs et on sent à quel point il est prêt à tout pour les préserver. Les thèmes de la famille et de la préservation sont aussi présents que dans le 1er tome, et même si on a de temps en temps trés envie de secouer les personnages on s'attache à chacun d'entre eux, ils sont loin d'être parfait mais c'est bien ce qui fait leur charme, ils nous resemblent.

    Pas de doute, aprés un début un peu plus lent (malgré qu'il commence directement par l'impact), j'ai une fois de plus adoré. Même si l'univers ne nous est plus étranger et qu'on a un sentiment de retour en arrière, l'auteur réussi tout de même à nous surprendre tout le long du livre en explorant des thèmes mis de côté dans le premier tome. Je considère pour ma part ce tome aussi bon que le premier et je l'ai fini d'une traite avec beaucoup d'émotion comme ce dernier. 

     Ma note: ♥♥♥♥♥
    Alors oui encore un coup de coeur! Une suite à la hauteur du premier tome, à ne pas manquer! 

     

    Dans la même série j'ai aussi chroniqué: 

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Chroniques de la Fin du Monde, série complète

    Titre: Chroniques de la Fin du Monde, Tome 1: Au Commencement

      

    Auteur: Susan Beth Pfeffer

     

    Genre: Science Fiction  / Jeunesse

     

    Résumé:
    Enfin c'est le grand soir : l'astéroïde dont tout le monde parle va percuter la Lune ! Familles, voisins, amis, tous se rassemblent pour observer le phénomène. Mais les choses ne se passent pas comme prévu. L'impact a été si violent que la Lune a dévié de son orbite et s'est rapprochée de la Terre. Peu à peu tout se dérègle... L'électricité puis l'eau sont coupées et les vivres commencent à manquer. Miranda et sa famille vont devoir accepter que la vie telle qu'ils la connaissaient a disparu à jamais...

     

     

     

    Dark Kings, Tome 0,1

     

     

    Mon avis:

    Voilà ce qui se passe quand on achète une série entière d'un coup de tête, sans faire de plus ample recherche.... une CATASTROPHE....
    Non, je blague :) J'ai adoré!

    Chroniques de la Fin du Monde, petite série fort sympathique, fait partie de ma fameuse commande Amazon monstre, de 40 et quelques livres, commande qui j'ai du faire en 2 fois grâce à l'efficacité légendaire de notre chère poste en Nouvelle-Calédonie. Donc aprés mes 2 mois d'attentes pour que la commande arrive, je vous avoue que j'ai eu le temps de me poser des questions sur cette série et de même revenir sur ma décision en mode "J'aurais jamais du prendre ça....". Quand le colis est arrivé j'ai tout de même décidé de commencer par cette série, en me disant, trés sagement, qu'il vallait mieux commencer par là autrement la série risquait de moisir dans ma bibliothèque pendant des années (ce ne serait pas la première fois..... N'est-ce pas Gone?) Donc sans y penser plus que ça j'ai pris le 1er tome et je l'ai commencé tout de suite! Je vous avoue que j'ai été TRES agréablement surprise! 

    L'histoire, narrée à la première personne, nous est contée sous la forme d'un journal intime, celui de l'héroïne: Miranda, jeune adolescente de 15 ans, qui s'apprète a voir le monde qu'elle a toujours connu changer pour de bon. On accroche donc trés vite, l'écriture est fluide et trés accessible à ceux ou celles qui voudraient se lancer dans la lecture VO (je l'ai lu en anglais). Comme on est plongé au coeur des pensées d'une jeune fille de 15 ans, le vocabulaire est relativement simple, l'environnement nous est familié ce qui facilite l'immersion. On suit tout au long du livre les ressentis de la jeune fille et je me suis personnellement trés attachée à elle. C'est une jeune fille authentique, loin d'être la plus populaire du lycée ou même la tête de turc, elle est normale et correspond à la description qu'on donnerait d'une adolescente l'ambda. Certes elle n'a rien d'extraordinnaire, elle pourrait même vous parâitre relativement ennuyeuse et sans saveur, mais comme elle ne porte presque aucune caractéristique hors du commun il est trés facile de s'identifier à elle, de se sentir proche d'elle et de sa vie. Aprés tout, on pourrait trés bien se retrouver à sa place non? Les autres personnages m'ont parru moins attachant et je pense que c'est pour la simple et bonne raison que nous suivons le journal de Miranda, et non celui de toute la famille, les pensées et les ressentis des autres personnages passent donc au second plan, voir même au 3ème. Ils ne sont pas transparant pour autant, mais paraissent tout de même de moindre importance. 

    Revenons à l'histoire en elle-même. Je n'avais jamais lu d'histoire de ce genre jusque là. Des romans post-apocalyptique j'en ai lu mais pas de cette trempe. On lit volontier des romans sur une civilisation post-apocalytpique où tout a changé, mais on est rarement confronté à un roman qui traite du moment exact où tout a changé. Ici Miranda vit tranquillement sa vie d'adolescente lambda, dans sa petite ville lambda, jusqu'au jour où un évènement planétaire va transformer la face du monde. Ce qui est prenant dans ce livre c'est qu'on passe notre temps à se dire que ce genre de chose pourrait nous arriver à tous. On est tout de suite plongé au coeur du problème, le roman ne commence pas directement par l'impact de l'astéroïde, il faudra quelques chapitres avant que tout se lance, en tant que lecteur on est dans une position des plus frustrantes, on sait pertinament que l'impact de l'astéroïde va se transformer en catastrophe planétaire et on assiste impuissant à la vie tranquille de Miranda qui, ignorant le tournant que sa vie et celle de toutes les personnes qu'elle a pu connaître un jour va prendre un tournant décisif, continu son traintrain quotidien. J'ai trés rarement été aussi prise dans un roman, l'enjeu est tellement fort et nous est si commun (aprés tout on est pas à l'abris d'un bon astéroïde n'est-ce pas?) qu'on se plonge dans la lecture en se rongeant les sangs. Plusieurs fois j'ai du poser mon livre sur les genoux quelques secondes pour me dire "Putain le stress...." parce que forcément on se met à la place de Miranda et on se demande comment on aurait réagi à sa place, est-ce qu'on aurait eu les bons réflexes ou est-ce qu'on ferait parti des pauvres ignorants mourrant les premiers jours? Cette histoire est si prenant que pendant des jours je n'ai fait que penser à ça, j'ai mêle fait des cauchemards à cause de ça! Ce livre nous prend aux tripes!

    L'auteur nous plonge avec succès dans notre propre monde et nous force à nous poser nous-même des tas de questions sur notre vie, sur ce qui a vraiment de l'importance et a reussi à me faire prendre plus au sérieux des savoirs fondamontaux sur la survie qui nous passent pourtant souvent au dessus de la tête.

    En tout cas, il peut nous tomber un astéroïde sur la tête, je suis prête! 

    Ma note:♥♥♥♥♥
    Coup de coeur biensure! Dévoré en deux jours, ce livre m'a apporté énormément et je ne peux que le conseiller à tous et à toutes! Bien qu'il soit passé relativement inaperçu dans la bloggo française, je vous assure que Chroniques de la Fin du Monde vaut le détour :) 

     

    Dans la même série j'ai aussi chroniqué: 

     

     

     

    Pin It

    2 commentaires
  • http://www.macteenbooks.com/wordpress/wp-content/uploads/2011/11/Cinder_hi-res1-678x1024.jpg


    Titre:
     
    Cinder

     

    Auteur: Marissa Meyer

     

    Genre: Jeunesse / Sciencre Fiction

     

    Résumé:

     

    A New Beijing, Cinder est une cyborg. Autant dire une paria. Elle partage sa vie entre l'atelier où elle répare des robots et sa famille adoptive. A seize ans, la jeune fille a pour seul horizon les tâches plus ou moins dégradantes qu'elle doit accomplir pour ses sœurs et sa marâtre.

    Mais le jour où le prince Kai lui apporte son robot de compagnie - son seul ami -, le destin de Cinder prend un tour inattendu. La forte attirance qu'éprouvent le beau prince et la jeune cyborg n'a aucune chance de s'épanouir, surtout que le royaume est menacé par la terrible reine de la Lune !

     

    Débute alors pour Cinder une aventure incroyable, où elle découvrira que le sort de l'humanité est peut-être entre ses mains.

     

     

    Les Chroniques Lunaires, Tome 1

     

     

    Mon avis:

     

    Qui aujourdh'ui dans la bloggosphère n'a pas encore lu Cinder? Je dois certainement faire partie des dernières, shame on me, ça faisait un bon moment qu'il trainit dans ma PAL. J'étais toute excitée le jour où je l'ai acheté et je m'étais bien évidemment promis de le commencer sans plus tarder! Mais voilà comme d'habitude j'ai été prise par d'autres lectures, d'autre envies. Mais je crois aussi que j'avais des "second thoughts" (je ne sais même plus comment on le dit en Français et je m'en excuse, le mot me reviendra surement une fois l'article publié XD) dans le sens où tout le monde a l'air d'adorer ce livre, seulement la dernière fois que j'ai lu un livre aussi adoré dans la bloggo j'ai fini par le détester.... Si si je parle bien de Divergent. Toutes ces chroniques élogieuses ont tellement élever mes attentes qu'au final j'ai été terriblement déçu au point de ne même pas supporter ce livre (je parle toujours de Divergent là :p). Du coup j'avais peur que la même chose se reproduise avec Cinder. Ce qui explique que je l'ai laissé moisir dans ma PAL quelques semaines de trop.... M'enfin ça y est je l'ai lu et dieu merci ce n'est pas un autre Divergent pour moi mais bien un coup de coeur :) 

     

    Alors qu'est ce qui a bien pu me plaire autant dans ce roman? Et bien déjà ce n'est pas une simple ré-écriture de Cendrillon. Meyer a réinventer ce conte de fée, elle ne la pas seulement modernisé mais elle lui a rajouté de la profondeur. Elle a re-créer tout un univers futuristique avec des touches de steampunk, et surtout elle a réussi à le rendre crédible.

     

    Je dis crédible parce que on y croit, du moins personnellement j'y ai cru à 100%! L'histoire se passe dans un New Beijing, l'ancien ayant été totalement détruit lors de 4ème guerre mondiale il y a plus d'une centaine d'année, ravagé par une maladie incurable. Ici pas de chateaux de cone de fées, pas de forêts enchantées ni d'animaux merveilleux. A l'inverse la population souffre de la pauvreté à cause de cette fameuse maladie qui ne cesse de réduire les ressources du pays. Et pour couronner le tout, la Terre est menacée par l'invasion des Lunaires, ce peuple vivant sur la Lune et aux pouvoirs dérangeant qui semble vouloir profiter de la situation fragile de la planète pour l'envahir.  

     

    L'univers de Cinder est loin de sortir d'un conte de fée, bien au contraire il parait cruellement réaliste. 

     

    Mais Cinder c'est qui? C'est une jeune fille de 16 ans, mi-humaine mi-cyborg qui tient un atelier en plein centre de New Beijing. Comme dans le conte, elle vit avec sa famille adoptive composée de sa marâtre (toujours aussi charmante) et ses deux demi-soeurs. Dans sa condition de cyborg elle est vu comme un objet et est considérée comme la propriété de sa tutrice légalle, sa belle-mère. Elle dispose donc de trés peu de liberté, si ce n'est aucune, jusqu'au jour où le beau prince Kai fait son apparation dans le petit atelier de Cinder pour y faire réparer son cyborg. Cinder est alors loin de se douter que son destin se retrouve lier avec celui de New Beijing tout entier. 

     

    Ce que j'ai particulièrement apprécié dans ce roman ce sont ses personnages, on s'attache à eux trés vite, dés les premières pages j'ai su que Cinder me plairait. Les personnages sont vifs, drôles et attachants. Je me suis même attaché à Kai, le fameux prince, alors qu'en règle générale je ne suis pas du genre à faire trop attention à la pseudo romance de ce genre de roman, parce que non contrairement à ce qu'on pourrait pense Cinder n'est pas de la romance!

     

    Certes on sent bien une atmosphère amoureuse planer sur les 2 protagonistes mais l'enjeu du livre est bien plus important que ça. C'est le destin de toute un planète qui est en jeu et pas seulement d'un simple couple que visiblement tout sépare. Mais je mentirais en disant que je n'ai pas glousser comme la pauvre romantique desespérée que je suis devant les quelques scènes entre Kai et Cinder (je reste une fille aprés tout :p). 

     

    Pour conclure, parmis les nombreuses ré-écritures de contes je pense que celui-ci est à placer en haut de votre PAL. il vaut le détour et si vous aimez un tant soit peu les univers steampunk et les contes je ne pense pas que vous soyez déçu! 

     

    Ma note: ♥♥♥♥

     

    COUP DE COEUR! :D 

    C'est un roman addictif et qui se lit trés vite, le plus dure maintenant sera d'attendre la suite. Même si le tome 2 est déjà sortie je ne suis pas sure que ce soit de même pour sa version française. Pas que cela me dérange (je les lis en anglais) mais je sais que pour beaucoup  l'attente sera longue. 

     

     

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique